Connexion :





→ mot de passe oublié



La randonnée route

La randonnée route

Rando route

Les activités

Participation à des randonnées et brevets cyclotouristes et à des épreuves cyclosportives.

Les rendez-vous

  • le samedi après-midi à 14h00 avenue Jules Ferry à Liffré
  • le dimanche matin place Wendover à Liffré
Deux groupes, allure et distance adaptées en fonction des participants.
Groupe 1 à allure soutenue et Groupe 2 à allure régulée.
Horaires du dimanche et jours fériés
      9h00 octobre à février
      8h30 mars à septembre
Rando route

Les objectifs

Rando route



      Groupe 1
  • Se préparer pour les randonnées de 200 km, 400 km et plus.
  • Participer à des randonnées de cyclotourisme et épreuves cyclosportives.

      Groupe 2
  • Participer à randonnées de 200 km, 400 km et plus.
  • Participer à des randonnées organisées par les clubs voisins et accueillir les personnes qui débutent le cyclotourisme.

Rando club 150 km - Avril 2013





Contact :

Jean-Yves LOUVEL
02 99 68 65 33


14/05/2017 MONT VENTOUX
Une semaine au Mt Ventoux

Notre séjour s'est très bien passé, 4 ascensions sur le géant de Provence, 650 km et 9500 m de dénivelé dans la semaine. Temps très chaud, 37°, des paysages magnifiques : Gordes, les terres ocres de Roussillon, Vaison la Romaine, les Dentelles de Montmirail, la vallée de la Nesque - du cyclotourisme quoi.

L'accueil au gîte Bed and Bike de Venasque (près de Carpentras) a facilité notre séjour, un patron super sympa, nous étions les rois, seuls jusqu'au vendredi.

Jean-Yves

22/04/2017 CHATEAUGIRON (MARC GOMEZ)
Le CCL en force

Victoire de l'équipe du CCL sur le podium du club le mieux représenté.

03/05/2014 AUBUSSON D'AUVERGNE
Semaine au gîte FFCT des Quatre Vents

Le samedi 3 mai, un groupe de 8 cyclos dont 2 femmes s'est rendu à Aubusson d'Auvergne pour se tester sur les bosses et cols auvergnats.

Le dimanche matin, profitant de la fraîcheur matinale, 2 groupes se sont élancés sur les routes vallonnées, le casse-croûte en poche. Appréciant le beau temps, les hommes ont rallongé le parcours initialement prévu par le col du Béal (11 km, pentes à 6% avec des passages à 8,5%).

Les sorties des autres jours alternaient les parties plus roulantes dans le Forez et des successions de bosses et de descentes pour atteindre certains jours 2500 m de dénivelé. Les cyclotes guidées par une collègue empruntaient des parcours similaires en profitant des paysages ensoleillés.

A la fin de la semaine, on affichait 675 km de plus au compteur et une grosse fatigue musculaire.

Merci au club pour la voiture qui a permis le transport des vélos.

Jean-Yves LOUVEL

06/10/2013 FEINS
Rando pique-nique Feins

Dernière sortie organisée par la section Cyclotourisme route et vététiste de l’année. Lieu de rendez-vous Feins (étang du Boulet).

Nous étions 6 cyclos(tes) au départ place Wendover pour un parcours d’environ 66 km avant de rejoindre nos camarades vététistes au nombre de 8 qui ont fait leur rando directement sur place.
Après avoir fait connaissance avec quelques nouveaux vététistes, nous nous installons et c’est ensemble que nous prenons le verre de l’amitié (l’apéro) offert par le club sous un beau soleil.
Malheureusement certains vététistes ne resteront pas pour le pique-nique.

Après avoir repris des forces, certains vont faire une petite balade histoire de se dégourdir les gambettes tandis que je garde les vélos en compagnie de Didier (vététiste) et de sa petite famille.

Il faut penser au retour. Nous ne sommes plus que 5 car Serge rentre en voiture avec Marie-Christine. Le retour se fait à une bonne allure, mais nous sommes obligés de modifier notre itinéraire car il y a une braderie. Une petite compétition route de Chasné est mise en place par Jean-Yves pour savoir laquelle de nous trois franchira le panneau Liffré en première. Et la gagnante fût Martine bien contente de sa victoire…

Merci à Marie-Pierre pour son assistance tout au long de cette journée.

Régine Chatel

27/04/2013 CAMBRILS (ESPAGNE)
Stage vélo en Espagne

Après l'Italie, nous avons décidé cette année de changer de destination : Cambrils en Espagne.
Nous sommes un groupe de 10 personnes : 4 cyclos, 2 cyclotes, 2 licenciés route et 2 accompagnatrices.

Départ le samedi (27/04) à 2 heures du matin, arrivée vers 16 heures à Cambrils. Il fait froid et la pluie est au rendez-vous à partir de Toulouse jusqu’à Barcelone. Après avoir pris possession de nos chambres, nous faisons un repérage des lieux. Une petite balade le long de la plage et dans la ville nous permet de nous dégourdir les jambes après plus de 14 heures de voiture.

Le soir le responsable du stage, nous présente le programme de la semaine ainsi que les coachs qui vont nous accompagner tout au long du séjour. Pour clôturer cette journée, un pot d’accueil nous est offert (sangria).

Dimanche matin : Il pleut, la sortie est remise à l’après-midi. Nous allons faire un tour, et premier achat pour quelques uns d’entre nous : un parapluie.

Lundi : C’est le déluge, le moral est au plus bas pour le groupe, il faut bien s’occuper : jeux de cartes.

Mardi : Enfin, il ne pleut plus. Nous partons chacun dans des groupes différents. A peine 10 km pour s’échauffer et commencent les premières pentes voire des cols.

Mercredi : Sorties sur la journée, toujours avec des parcours et kilométrages différents. Les plus costauds ne mangeront qu’un casse-croûte, tandis que nous prenons le temps de manger au resto en profitant du soleil dans un petit village.

Jeudi : Sortie sur la matinée, ça monte et ça descend. L’après-midi, certains vont faire une promenade à pied pour visiter la vieille ville et trois d’entre nous préfèrent aller faire bronzette sur la plage et voir si l’eau est « bonne ».

Jean-Yves (le président) autour d’une sangria (qui aura des effets salutaires pour certaines personnes) propose que l’on fasse la sortie ensemble le dernier jour. Tout le monde est d’accord. La journée va être dure…..la fatigue commence à se faire sentir.

Quand à nos deux accompagnatrices, durant la semaine elles auront fait du shopping, de la marche, bronzette à la piscine (avec quelques coups de soleil).
Notre semaine s’achève, chacun d’entre nous à sa manière gardera une bonne opinion sur ce stage.

Samedi : Retour vers notre « Bretagne ». Avant que chacun retrouve son foyer, nous terminons la journée au restaurant à Liffré où deux épouses vont se joindre à nous.

Une semaine pas de tout repos, mais qui permet de pratiquer le vélo avec d’autres et de découvrir de nouveaux paysages.

Régine.

21/04/2013 RENAZE
Brevet du 150 km à Renazé

Dimanche 21 avril a eu lieu le traditionnel brevet du club préparé par André Leroy qui nous a emmenés à Renazé. Nous étions 13 sur le vélo au départ de Liffré avec comme intendante Marie-Pierre qui conduisait la voiture et veillait à assurer notre sécurité. Serge et sa belle fille (Nathalie) avaient pris de l'avance. Nous les avons retrouvés à Brielles pour le ravitaillement. Nous avons fini ensemble jusqu'au restaurant. Quelques épouses sont venues se joindre à nous.

Avant de reprendre la route du retour, tout près du resto, il y avait un vélodrome et comme beaucoup d'entre nous n'a jamais eu l'occasion d'en faire, c'était le moment.

Sur le chemin du retour Régine (Hérisson) est venue à notre rencontre (après plusieurs mois sans vélo).

Afin de bien terminer la journée, nous nous sommes retrouvés devant un buffet froid. Chacun y est allé de ses commentaires sur cette journée.

Régine

14/09/2012 PARIS
Toutes à Paris

Jeudi. Ca y est le jour « J » est arrivé pour le départ en voyage itinérant jusqu’à Paris ! Odette, Martine, Régine et moi.
Après un réveil aux aurores, Patrick nous emmène Plaine de Baud où le départ est prévu à 8h15. Le petit matin est frais, mais c’est dans la bonne humeur que nous finissons de préparer nos vélos, entre-temps nos camarades de route du club de St Méen nous ont rejointes. Nous faisons connaissance avec quelques unes, car nous avons déjà fait une sortie avec 3 d’entre elles.
Après l’appel de toutes les participantes (56) qui seront réparties en 5 groupes, nous sommes désignées pour partir les premières. Enfin l’aventure commence...
Au fil des kilomètres, les affinités se font, nous arrivons après avoir parcouru 80 km au pique-nique, il est le bienvenu. Nous sommes accueillies par le maire et un représentant de la presse locale. Au cours du repas Catherine et Véro, 2 cyclotes du club de Chantepie, nous chantent une petite chanson spécialement adaptée à l’événement. Et c’est en cœur que nous la reprenons, car elle va nous servir tout au long de notre voyage ; mais il y a de la concurrence, le club de St Méen nous en fredonne une aussi. Après ce petit moment de détente, nous repartons pour rejoindre St Léonard des Bois (72) dans les Alpes Mancelles. Les côtes et les descentes se succèdent, le dénivelé est assez élevé.
Enfin, notre 1ère journée s’achève sous le soleil, heureuses d’avoir trouver notre chemin juste avec quelques kilomètres de plus que prévu, tout ça sans savoir trop lire une carte et sans GPS.
Douches prises et petite balade dans le village avant le repas, nos accompagnateurs « masculins » nous servent l’apéro et toujours dans la bonne humeur, une cyclote de Bruz nous chante une chanson.

Vendredi matin, réveil de bonne heure, il fait gris et froid, notre destination aujourd’hui c’est Dreux. A peine avons nous fait quelques mètres, qu’une côte de 4 kilomètres s’ouvre à nous, le réchauffement est immédiat. Nous nous arrêtons pour visiter le village de St Ceneri le Gerei (61), quelques photos et il est temps de reprendre notre chemin car cette journée va être une « galère », descentes, montées avec de bons pourcentages ; mais nous savions que le parcours ne serait pas facile. A une dizaine de kilomètres du pique-nique : 1ère crevaison : Martine (CCL) ouvre le bal. Après avoir pris le repas rapidement, nous repartons et de 2, cette fois-ci , c’est Dédé (st Méen). C’est vrai que nous avons une spécialiste pour réparer (Marie-Claude) (st Méen), mais là c’est plus grave, car pas moyen de remettre la roue après plusieurs tentatives.
En tant que capitaine de groupe je suis obligée de faire appel au camion pour nous dépanner (malgré tout ils sont indispensables les hommes). Dédé est prise en charge, elle nous rejoindra plus tard sur le vélo. Nous sommes les dernières et le temps passe, mais nous redoublons un autre groupe qui a crevé, la journée n’est pas finie car comme dit le proverbe « jamais deux sans trois » et c’est au tour de notre mécano Marie-Claude de crever. Heureusement que les derniers km sont plats : grand plateau et petites dents à l’arrière. Odile (St Méen) nous emmène jusqu’à l’entrée de Dreux à une allure soutenue. A notre arrivée, nous devons retrouver 2 cyclotes du club : Marie-Françoise et Monique qui ont choisi de participer le samedi et dimanche, mais seule Marie-Françoise est là car Monique n’a pu venir pour cause de santé.

Samedi le soleil est au rendez-vous, pas d’affolement ce matin, car il n’y a que 31 km avant que le club de Maurepas (78) nous prenne en charge jusqu'à Orgerus pour le pique-nique où nous nous retrouvons toutes (les participantes du mercredi et jeudi). Après s’être restaurées, avoir chanté et pris un bain de soleil, nous partons par groupes jusqu’à la ville de Maurepas, là nous sommes accueillies par les habitants sur des vieux vélos en habits d’époque. Un verre de bienvenue nous est offert. La presse locale est présente ainsi que la télé et les représentants de la commune. Une photo est faite avec toutes les participantes et bénévoles.
Nous rejoignons Versailles, toujours accompagnées du club de Maurepas qui se fera un plaisir de venir nous chercher le lendemain, afin de nous emmener jusqu’à l’entrée de Paris.

Dimanche, le voyage touche à sa fin, après être passées devant le château de Versailles, avoir emprunté le « Pont Mirabeau » avec sa réplique de la statue de la Liberté et les quais de la Seine. Au fur et a mesure que nous avançons, nous rejoignons d’autres cyclotes qui viennent des 4 coins de la France. Le rassemblement s’étend sur plusieurs kilomètres, impossible d’en voir le bout. C’est magique, impressionnant et de l’émotion pour certaines d’avoir réussi leur « défi ».

Notre voyage s’arrêtera sous la Tour Eiffel par un pique-nique géant, entre 4000 et 5000 participantes. Toutes à Paris 2012 restera pour plusieurs entre nous un bon souvenir et une bonne expérience. Une autre façon de faire du vélo.

Régine


05/04/2012 CERVIA
Stage de vélo en Italie

Pour la deuxième année consécutive la section Cyclotourisme a proposé un stage de vélo en Italie qui a eu lieu du 7 au 14 avril. Quatre cyclos dont deux cyclotes et un adhérent de la section Route se sont donnés rendez-vous le samedi matin de très bonne heure : direction l'Italie. Pour Eric et moi, nous connaissions déjà la formule, découverte totale pour Annick, Jean-Pierre et Yannick.

La première sortie fut le baptême pour nous tous car la pluie et le vent étaient au rendez-vous. Les plus costauds ont pu découvrir les côtes avec un dénivelé qui peut atteindre 18% et des bosses de plusieurs kilomètres.

Les jours suivants la météo a été plus favorable ce qui nous a permis d'aller le jeudi à San Marino, le soleil était là.

Un seul groupe a été fait car nous étions peu de participants. La semaine s'est achevée, avec la satisfaction de tous d'avoir participé à ce séjour.

Régine

06/07/2011 CALLAC / CAP FREHEL
Le CCL en éclaireur sur la 5ème étape du Tour de France

Le 7 juillet dernier, Marc, Hervé, Cédric et moi-même nous sommes lancés sur les routes du Tour entre Carhaix et Fréhel, pour la 5ème étape. En fait le départ a été pris à Callac, 20 km après Carhaix.

Sur des routes ensoleillées, n’en déplaise aux journaleux parisiens, avec le vent favorable, et les encouragements d’un public déjà nombreux en ces heures matinales, les 140 km sont passés très vite. Un grand merci au chauffeur (Mon papa) grâce a qui tout ceci s’est passé en toute sécurité.

A l’arrivée, faute du bus des coureurs (surement en révision ??), un camping car nous attendait avec un bon repas (Merci aux filles d’Hervé). Ensuite une attente sous la banderole des 3km pour voir la caravane, Thomas Voeckler se faire reprendre, le peloton, et les largués qui finissaient au courage après de multiples chutes. Respect pour ces champions du maillot jaune à la lanterne rouge !!

Une expérience à renouveler dés que possible.

Philippe

08/05/2011 LIFFRE
Rando 150 km de la section Cyclotourisme

Le dimanche 8 mai s'est déroulée la randonnée route annuelle de la section Cyclotourisme avec 150km au programme. Le rendez-vous était fixé à 7h30 Place WENDOVER avec pour destination CHERRUEIX dans la baie du MONT SAINT MICHEL, 22 participants, Marie-Pierre au volant de la voiture du club accompagnée de Pascale et Tina.

C'est sous un ciel gris et menaçant après avoir fait la photo de départ que le groupe prend la direction de Saint Aubin-d'Aubigné, Saint Brieuc-des-Iffs où la pluie commence à tomber. Un petit arrêt pour mettre les k-ways puis direction Trimer et Plesder où un arrêt de 20 minutes et une petite collation sont bien appréciés par tout le groupe. André en profite pour réparer sa chaîne qui vient de céder sous les coups de pédale.

Après cette pause nous prenons la direction de saint Pierre-de-Plesguen, Lanhélin. Une braderie à Baguer-Morvan oblige huit d'entre-nous à emprunter la déviation mise en place par l'organisation, ce qui a pour effet de séparer le groupe en deux car quinze autres cyclos choisissent de passer à travers la braderie. Nous nous retrouverons donc tous à CHERRUEIX.

C'est au restaurant le Char à Voile que nous faisons la pause déjeuner après avoir parcouru 95km. Au menu, rillettes de thon sur lit de salade, agneau de prés salés accompagné de flageolets et de pommes de terre rôties ou pavé de cabillaud sauce palourde fraîche, en dessert nougat glacé tout ceci avec du vin blanc, rosé, vin rouge et eau.

A quinze heures nous repartons en direction de Saint-Broladre où nous attend pour digérer une montée avec un passage à 16% qui fait mal aux jambes. Ensuite direction Epiniac, Bonnemain et là, une averse soutenue nous oblige à faire de nouveau un arrêt k-way. Direction Cuguen et Saint Léger-des-Prés où une pause collation prévue pour 20 minutes sera de courte durée vu la météo. La dernière étape Feins, Andouillé Neuville, Chasné n'est qu'une formalité avant d’atteindre Liffré avec 170km au compteur.

La journée s'est passée dans la convivialité et la bonne humeur. Dommage que la météo n’ait pas été de notre côté. Tout le monde s'est retrouvé dans la soirée autour d'un buffet froid à la Croisette.

André

albums_photos/20110508-Rando_150km_Cherrueix

24/04/2011 PINRELLA DI CERVIA (ITALIE)
Compte Rendu ITALIE

*** Vendredi 22 Avril 2011

Vendredi 22 Avril 2011 à 8 heures, nous nous sommes tous retrouvés chez Jean-Yves LOUVEL pour le départ vers l'Italie.

Nous avons fait la photo du départ, et c'est ainsi qu'à 8h05, nous sommes partis pour notre périple en Italie, 1500 kilomètres en voiture.

Petit retard de notre ami Bernard très occupé par son statut de retraité, mais excusé par les actifs que nous sommes. Nous avons la voiture du club et la voiture d'Éric Chatel, il est prévu un changement de chauffeur toutes les deux heures.

Arrêt pique-nique à 12h30 après 500 kilomètres effectués. Au menu : sandwich, coca, eau, tout cela sous le soleil de Bourges, et dans la bonne humeur.

Vers 13h30 nous repartons et après quelques petits ralentissements sur la route au niveau de Saint-Etienne, nous arrivons à l'hôtel le Saint Vincent à APPREMONT vers 18h.

Nous noterons le formidable accueil des patrons qui se sont mis à notre service de suite (bonne adresse à garder). Une petite dégustation de vin blanc et de vin rouge du pays D'APPREMONT fût bien appréciée par tout le monde lors du dîner. La promenade nocturne avant d'aller se coucher nous fait digérer.

*** Samedi 23 Avril 2011

Temps très maussade au réveil, pluie et fraicheur sont au rendez-vous. Après un réveil tardif pour certains d'entre nous, le petit déjeuner très copieux nous met du baume au cœur. C'est sous la pluie que nous quittons APPREMONT, direction l'Italie en passant par le tunnel de FREJUS.

Une attente d'une heure à son entrée. Là nous rencontrons un groupe de NOYAL SUR VILAINE en 2 CV qui se rend en TUNISIE pour un raid.

Ensuite direction TURIN et là, panne de GPS, reprise de la bonne vieille méthode (la carte routière) par notre spécialiste Éric qui nous remet sur la bonne route, avec la collaboration de Régine au volant et d'André qui lit les panneaux.

Vers 17 heures, nous arrivons à PINARELLA DI CERVIA après une longue route et beaucoup de fatigue.

A notre arrivée, nous sommes accueillis par Antonio POMPONIO le patron de l'hôtel.
Après un bon dîner bien apprécié par le groupe et une marche digestive sur les plages privées de PINARELLA DI CERVIA, (il y a un festival), nous allons nous coucher.

*** Dimanche 24 Avril 2011

Debout 6 h 45 - petit déjeuner 7 h 30. Dehors le ciel est gris, sous une pluie fine, nous démarrons notre première sortie sur les routes italiennes.

Deux groupes au départ, premier groupe qui prévoit de parcourir chaque jour 100 kilomètres constitué d'environ une quinzaine de cyclistes, avec Antonio comme accompagnateur.

Deuxième groupe, il est prévu un circuit quotidien de 80 kilomètres formé de 20 cyclistes dont un enfant de 12 ans accompagné de ses parents, SALVATOR est l'accompagnateur du groupe.

Pour ce qui est du premier groupe, piano piano vers la montagne sur une partie plate, mais la pluie redoublant d'intensité, notre guide Antonio se pose des questions par rapport à la sécurité du groupe dans d'éventuelles descentes.

En accord avec nous, il est décidé de rester sur le plat, de piano piano le rythme devient fortissimo.
Retour à l'hôtel vers 11h15 avec seulement 70 kilomètres au compteur et 136 mètres de dénivelé, mais bien trempés.

L'anecdote du jour : le patron de l'hôtel nous propose de laver nos tenues bien trempées, merci à lui.

11 h 40 : Arrivé du deuxième groupe avec 75 kilomètres au compteur dont une montée de 5 kilomètres à fort pourcentage suivi d'une descente à 10%. Parmi ce groupe un enfant de 12 ans a fait le tour complet. Nos deux cyclotes, Régine et Odette bien trempées elles aussi, étaient quand même satisfaites de leur sortie.

L'après midi est consacrée à la visite de la tombe de MARCO PANTANI surnommé le pirate, un musée lui est consacré dans son village natal CESENATICO où a lieu ce-jour un petit marché.

Le soir, un diner dansant est organisé à l'occasion des fêtes de Pâques, le dessert est un gâteau géant délicieux façonné par la chef de cuisine.

L'anecdote de la soirée : c'est la leçon de Madison endiablé faite par Odette et très apprécié par nos amis Italiens. C'est à 23 h 30 que nous sommes tous allés prendre une position dite horizontale pour dormir.

*** Lundi 25 Avril 2011

Debout : 7 h - petit déjeuner à 7 h 30. Le temps est gris mais rien de menaçant .

Sous un ciel clément, nous prenons le départ à 8 h 45. Pour ce qui est du groupe 1, nous sommes moins nombreux, cinq d'entre nous ayant décidé de partir avec le groupe deux.
Les quarante premiers kilomètres à allure modérée entre 25 et 30 kilomètres/heure sont plats et nous conduisent au pied de la montagne.

Antonio notre guide nous fait faire une halte au pied de la première montée pour qu'on puisse se ravitailler, se soulager, et se défaire des vêtements superflus.
Et c'est là que les choses sérieuses commencent avec une montée de 5 kilomètres à un pourcentage moyen suivi de faux plats montants et d'une autre montée de sept kilomètres entre 10 et 15%. Arrêt au sommet pour attendre les retardataires et c'est la descente qui se fait à bonne allure, avec prudence cependant, car le revêtement n'est pas de très bonne qualité et notre collègue Eric ne lâchera pas les freins.

Nous nous attendons tous au bas de la descente. Le retour de 55 kilomètres se fait à un bon rythme, le compteur n'étant jamais en dessous des 35 à 40 kilomètres/heure emmenés bon train par nos amis savoyards.

Nous restons bien dans leurs roues et à 13 h 30 nous arrivons à l'hôtel après avoir parcouru 117 kilomètres avec un dénivelé de 1014 mètres. Un bon repas nous attend.

Le groupe 2 : partis vers 8 h 40 avec cinq cyclistes supplémentaires et deux jeunes enfants de dix et douze ans et leur accompagnateur Salvator. Parcours de 25 kilomètres de plat à allure modérée vers la première difficulté, six kilomètres de montée à 5,5% de moyenne se terminant au pied du château de Teodorano.

Une descente prudente les emmène sur une succession de montées et de descentes.
Une autre montée à mi-parcours de 4 kilomètres avec des pourcentages assez élevés. Une descente à très bonne allure de la part de tout le groupe les conduit sur la partie du retour relativement plate. Arrivée à 12 h 45 à l'hôtel avec 80 kilomètres au compteur.

Les anecdotes de ce groupe sont des sauts de chaines, des descentes à pied sur des parties pavées et la fraternisation d'Odette avec les alsaciens dont Justin le clown chef de file.

L'après-midi est consacrée à une promenade le long du front de mer, le rachat de cartes postales déjà postées la veille dans une boîte aux lettres qui n'ouvre que pour la saison d'été fin mai.

La soirée très conviviale, nous mangeons vers vingt heures, les Alsaciens nous ayant chambrés un peu, nous leur faisons voir qu'en Bretagne ont sait s'amuser, c'est pourquoi à l'initiative de Régine nous entamons la danse de Saint-Malo avec Bernard à la sono et faisons participer toute l'assemblée, vers 23 h nous allons nous coucher.


*** Mardi 26 Avril 2011

Lever 7 h, le temps est gris comme la veille. Après avoir pris le petit déjeuner et préparé nous commençons par aller poster nos cartes postales.

Sous un ciel gris et une température de 13°, nous quittons l'hôtel vers 8 h 40. Pour le groupe 1: nous avons encore perdu un élément, parti avec le groupe 2.

La veille notre guide Antonio avait laissé entendre que nous aurions fait une séance de récupération (en italien piano piano).

Nous pensions que ce jour serait un peu plus calme, mais il n'en a rien été même si la première heure a été parcourue sur le plat à allure très modérée jusqu'aux premières bosses conduisant au sommet avec des pourcentages réguliers et des petits répits de faux plat successifs.

Nous entamons ensuite prudemment la descente très chaotique. En bas nous attendons Eric un peu tétanisé par la descente, et pense que ses freins ne répondent plus. Nous constaterons ultérieurement qu'il avait raison.

Une autre montée plus conséquente s'enchaine et au somment notre guide Antonio nous propose de nous arrêter prendre un verre dans une auberge, tout le groupe est d'accord.

A la terrasse la serveuse nous amène deux pichets de vin rouge et vin blanc et deux bouteilles d'eau gazeuse, des assiettes de charcuterie du pays, du fromage, des figues confites, des oignons, des blinis et des gâteaux comme dessert. André prend quelques photos.

Vers 13 h nous sommes sur le chemin du retour à un rythme qui n'est lui plus piano piano, un petit 40 de moyenne, nous arrivons à l'hôtel vers 13 h 50 avec 100 kilomètres au compteur et un dénivelé de 1004 mètres.

Le groupe 2 s'étoffe de plus en plus, sont-ils attirés par les cyclotes ? Départ vers 8 h 45.

Démarrage en douceur, la sortie est consacrée à l'effigie de MARCO PANTANI sa tombe, son musée, sa maison où vivent encore sa soeur et sa mère.

Les choses sérieuses pour nos cyclotes commencent avec une bonne montée de plusieurs kilomètres suivie de multitudes de descentes et d'autres montées.

MATURIN de son vrai prénom JUSTIN l'alsacien a chanté joyeux anniversaire à son collègue qui fête ses 44 ans. Arrivée à l'hôtel vers 13h avec 91 kilomètres au compteur et un dénivelé de 624 mètres.

L'après-midi est consacrée à la visite des magasins de cycles chez lelli et dans le village natal de MARCO PANTANI CESENATICO.

Pour Régine, Odette et Marie-Pierre à la logistique, c'est la cuisine de l'hôtel mise à leur disposition par le patron, elle vont démontrer tout leurs talents de crêpières.
Les crêpes seront servies au dîner du soir et seront très appréciées par tous les pensionnaires de l'hôtel. Après une journée bien remplie et chargée d'émotions, nous nous couchons vers vingt trois heures.

*** Mercredi 27 Avril 2011

Réveil à 7 h, il pleut abondamment, aujourd'hui il était prévu de monter à SAN MARINO (SAN MARIN en Français), une république et de pique-niquer à son sommet avec les deux groupes et les accompagnateurs.

Vu la météo cette sortie est annulée et remplacée par une autre sortie l'après midi si le temps le permet. La matinée est consacrée au shopping.

Vers 14 h 45 sous un beau soleil, nous quittons l'hôtel. Pour le groupe 1, avec deux cyclistes en plus, nous sommes onze au départ.

En route, nous perdons Eric, son problème de freins le décide à aller voir le mécanicien chez Lelli. La première heure est tranquille, nous nous arrêtons au pied de la première montée de 10 kilomètres qui nous mène au sommet dans le petit village de Salviano où tout le groupe se rejoint.
Le pourcentage de la montée est régulier. C'est ensuite une succession de descentes et de petites montées dont une descente à 20% sur trois kilomètres et la crevaison de la roue avant de Bernard dans cette descente.

Nous roulons un peu dans la vallée avant de prendre à droite pour monter la cima PANTANI, sa célèbre montée 14% dans le plus dur et six kilomètres avec une photo du champion incrustée dans un rocher souvenir au sommet.

Nous redescendons, retour à l'hôtel vers 19 H 15 après avoir parcouru 100 kilomètres pour un dénivelé de 1194 m.

L'anecdote du jour pour ce groupe : Eric a bien fait d'aller faire réparer ses freins , car son mécanicien habituel a mis un câble de freins Shimano dans une manette Campagnolo, et c'est pour cela qu'ils fonctionnaient très mal, bravo à lui.
Quand au groupe 2 : Séance de récupération qui les mène à la visite d'une imprimerie artisanale créée en 1826. Ensuite c'est un retour sur le plat à allure modérée sur une distance de 50 kilomètres.
Cette sortie de récupération fut bénéfique pour tout le groupe qui avait mal aux jambes.

Le soir est consacré à une séance d'étirement sous l'égide de Bernard. Pendant le dîner le patron de l'hôtel nous donne le programme pour le lendemain : 4 cols à monter avec en dessert la montée de SAN MARINO (SAN MARIN) au sommet duquel il est prévu un pique-nique.

Nous regardons le match de Football Real de Madrid contre Barcelone sur grand écran avant d'aller nous coucher car une grande journée nous attend le lendemain

*** Jeudi 28 Avril 2011

7 h ce matin le ciel est couvert , mais il ne pleut pas. André, Bernard et Jean-Yves sont en tenue.
Notre guide Antonio fait quand même un petit briefing vu le temps pour bien confirmer la sortie prévue.
Il est décidé de partir pour SAN MARINO pique-niquer. Si le temps se gâte retour à l'hôtel pour manger.

8 h 45 : départ des deux groupes, nous sommes 13 dans le premier, Eric nous a fait faux bon.
Comme d'habitude, nous commençons par une partie plate avant d'attaquer les premières montées qui font mal aux jambes, car nous n'avons pas eu beaucoup de temps pour récupérer de la sortie de la veille.

Après la descente, nous roulons sur un faux plat descendant avant de bifurquer à droite pour la 2ème montée de la journée qui est très pentue, Jean-Yves a un saut de chaine juste en bas au mauvais moment car la pente est très raide. Arrivés en haut où tout le monde s'attend, nous entamons la descente vertigineuse et dangereuse avec beaucoup de trous sur la route.

La troisième montée moins dure nous conduit dans le petit village de Montevecchio suivie d'une descente bien goudronnée plein pot, nous menant vers la montée de SAN MARINOS.
Un premier palier de 3 km qui comporte un passage à 18% et un deuxième palier de 8 km qui mène au sommet de SAN MARINO, là nous attend un pique-nique copieux et chaleureux.

Pour ce qui est du deuxième groupe notre cyclote Régine se fait remarquer dès le départ par un saut de chaine, ensuite c'est une partie plate pour les premiers kilomètres avant la première montée Montevecchio. Odette, Régine et Eric sont montés au belvédère, dommage pour la vue, il y avait de la brume.

Ensuite c'est la descente suivie de la même montée que le premier groupe vers SAN MARINO.
Le personnel de l'hôtel nous attendait à son sommet pour s'occuper de nous à l'intérieur de petits chapiteaux chauffés pour pouvoir se changer et manger au sec.
Nous avons été servis à table avant d'aller nous promener pendant 1 h 30 dans les rues de la république de SAN MARINO afin de faire quelques emplettes.

Pour le retour descente des deux groupes ensemble jusque dans le bas de SAN MARINO, ensuite les deux groupes se séparent jusqu'à l'hôtel.

A notre arrivée à l'hôtel, nous sommes accueillis avec des gâteaux fait maison et des jus d'oranges sanguines pressées.
La journée a été formidable, bravo à l'hôtel et à tout le personnel pour l'organisation, toute la journée à nos petits soins, nous n'avons manqué de rien.

Un nettoyage vélo et une bonne douche s'imposent car il est prévu pour le soir d'aller manger dans une ferme auberge en montagne.

19 h 30 : nous partons pour la ferme auberge où nous arrivons vers 20 h 15, nous sommes une bonne trentaine de personnes de l'hôtel.
Nous goutons à toutes les spécialités de la région : plusieurs variétés d'entrées, de pâtes, de viandes, de vins, de desserts et de digestifs nous sont servis.
A noter que nous aurions pu nous servir à volonté car tout était sur la table, mais en bon sportifs nous avons été raisonnable. Vers minuit nous rentrons nous coucher.

*** Vendredi 29 Avril 2011

Lever 7 heures : enfin le soleil brille pour cette dernière journée de vélo sur les routes italiennes, le réveil est quand même difficile vu la journée de la veille, mais la motivation est plus forte.

8 h 45 le soleil est présent, c'est peut-être lui qui a fait fondre le premier groupe constitué seulement de 8 cyclistes, on démarre tranquillement sur une partie plate durant 1 h 30 avant la première difficulté, une montée de 6 kilomètres avec des passages entre 10 et 14% suivie d'une descente roulante et d'une autre montée régulière et moins dure que la première.

Le retour à l'hôtel, très plat se fait comme d'habitude un petit 40 qui rime avec tournante dans le vent, que Jean-Yves a réussi à organiser avec difficulté.
Pour ce groupe, retour à l'hôtel vers 12 h 30 avec 100 kilomètres au compteur.

Pour ce qui est du groupe 2, André a choisi d'aller avec eux pour la dernière journée sur les routes italiennes, ce groupe est encore plus nombreux ce-jour, vu les deux jours précédents cela nous permet de souffler, mais si peu car des difficultés nous attendent.

C'est à 8h45 que nous quittons l'hôtel tranquillement jusqu'à la première montée en trois paliers au pied de laquelle nous nous arrêtons pour nous soulager et nous ravitailler.
Les jambes sont un peu lourdes et la première pente est difficile à négocier. Notre accompagnateur SALVATOR étant même obligé d'aider certains cyclos attardés.
Arrivé en haut c'est une descente rapide avant d'entamer la 2ème montée avec une pente plus douce que la première et plus roulante. Comme le temps est très clément, il est décidé de rallonger un peu la sortie et de passer à travers les cultures de fraises où nous nous arrêtons pour en faire la dégustation.

Nous arriverons à l'hôtel vers 12h30 avec 81 km de parcourus et un dénivelé de 565 mètres. L'après midi sera consacrée à la préparation du départ pour la Bretagne qui aura lieu le lendemain, et aux dernières courses.

Le soir, au repas Antonio POMPONIO nous fait un petit discours d'au-revoir et un bilan de la semaine passée ensemble.

Merci à toute l'équipe de l'hôtel ADMIRALE pour leur gentillesse, leur disponibilité et leur dévouement à notre égard.

*** Samedi 30 Avril 2011

C'est le jour du retour à la maison. 6H30 debout 7h petit déjeuner et 8h départ pour la Bretagne.
Nous avons tous un peu une mine triste en disant au revoir à nos compagnons de route les savoyards et les alsaciens, mais il faut se faire une raison toutes les bonnes choses ont une fin.
Aujourd'hui 1500 kilomètres en voiture nous attendent.

13 heures nous nous arrêtons pour manger le pique-nique bien préparé par l'épouse d'Antonio après 500 kilomètres parcourus. A 13h30 nous passons le tunnel du FREJUS et c'est vers minuit que nous arrivons à Liffré après 18 heures de voyage.

*** Dimanche 01 Mai 2011

L'après-midi de dimanche est consacrée au nettoyage des deux véhicules, cela fait plaisir de nous retrouver et de pouvoir parler avec nostalgie de notre séjour.
Nous avons passé une superbe semaine dans une ambiance très conviviale et très familiale.

A noter : L'organisateur du séjour Antonio POMPONIO en accord avec nous, viendra à Liffré le vendredi 21 octobre 2011 à partir de 18 heures pour faire connaître son activité, à l'occasion il y aura un buffet dinatoire gratuit, avis aux amateurs !!!!



23/04/2011 CERVIA EN ITALIE
Les cyclos liffréens chez Pantani

Sept cyclos et cyclotes liffréens ont participé à une semaine de vélo près de CERVIA au bord de l'Adriatique du 23 au 30 avril 2011.

Le menu proposé par le chef, patron de l'hôtel et guide était corsé à souhait. En entrée une ballade d'une vingtaine de kilomètres au milieu des cultures maraîchères et fruitières. Le plat de résistance dans les contreforts des APENNINS était une succession de bosses et de descentes à 10, 12, 18, 20%. En dessert, un retour au bout de 100 km vers l'hôtel à travers les marais salants à souvent 35 voire 40 km/h.

Pour le 2ème groupe où les cyclotes se sont fort bien comportées avec plus de "500 km", le menu était allégé, mais si peu !!!

Chacun gardera longtemps en bouche "LA MONTÉE PANTANI" le célèbre ROMAGNOL, ou celle conduisant à SAN MARIN. Dommage que le soleil n'ait pas été toujours à la hauteur, lui !!!

Merci au C C L et à la section Cyclotourisme pour leur participation.

Le groupe des participants.

05/03/2011 MONTFORT
Brevet 100 km à Montfort

Il en fallait du courage ce samedi 5 mars par des températures négatives et un brouillard à couper au couteau pour s'engager sur le brevet de 100 km à Montfort. Quelle motivation pour Odette, Martine, Véronique et moi ainsi que notre chauffeur et GPS Eric.
Nous rattrapons un couple qui s'est engagé sur le 150 km, nos routes se séparent au premier pointage. Quel dommage!!!! Les kilomètres défilent et les jambes commencent à faire mal. Nous arrivons avec le soleil 5 heures plus tard, satisfaites d'avoir accompli notre première grande sortie de l'année.

Régine

01/08/2010 VERDUN
72° semaine fédérale de cyclotourisme de VERDUN

Le département de la Meuse accueille la 72ème Semaine fédérale de cyclotourisme. C'est à Verdun, qu'Odette, Martine, Patrick et Bernard comme accompagnateur ont représenté le club de Liffré du 1er au 8 août 2010.

C’est la première journée, le baptême du feu en quelque sorte. La campagne est en pleine moisson. Tracteurs, moissonneuses batteuses et autres engins agricoles font le bonheur de Bernard notre accompagnateur. L’aube se lève sur les jours suivants. Direction le nord, le sud, l’est et enfin l’ouest du département à l’assaut d’un patrimoine culturel qui témoigne de périodes d’affrontements. L’ascension de ces sites implique le franchissement de quelques dénivelés. Montfaucon d’Argonne, mémorial Américain, la tranchée des baïonnettes et la butte de Douaumont où se trouve l’ossuaire qui renferme les restes de 130 000 soldats. Aujourd’hui le circuit se dit dépaysant et relaxant, après une vingtaine de km nous arrivons en vue du mémorial américain de Montsec et de Commercy, capitale de la madeleine. Cette terre d'Argonne, porte sur son sol les cicatrices des violents affrontements qui s'y sont déroulés.

Jeudi journée repos. Après la visite du centre ville et un rapide repas nous visitons le mémorial de Verdun et l’ossuaire de Douaumont. Nous terminons la journée par un magnifique son et lumière de la bataille de Verdun.

Patrick par deux fois cette semaine, a participé à des randos VTT. Les circuits très exigeants de part leurs dénivelés l’entraînent à travers les massifs forestiers du parc national de Lorraine, dans les tranchées et les ruines de la Grande Guerre à la rencontre de l’histoire.

Voilà, la semaine se termine, rendez-vous l'année prochaine pour la 73ème semaine de cyclotourisme à FLERS en Basse Normandie.

Patrick

PS : voir également le reportage TF1 sur http://www.cyclo-tourisme.org/reportage-rf1-semaine-federale-cyclotourisme-2010

albums_photos/Semaine_federale_2010_Verdun Devant  la tranchée des baïonnettes ravitaillement préparé par Bernard Dans les tranchés et les trous d'obus

10/07/2010 CANCALE
La route des huîtres, des moules

C’est à 8h45 ce samedi 10 juillet que 5 liffréens (Régine, Martine, Jean-Yves, Eric, Patrick) accompagnés de Marie-Pierre se sont retrouvés au départ de la randonnée "la route des huîtres, des moules" à Cancale.

Après un rapide briefing du président des cyclos cancalais, nous voilà partis pour une boucle de 110km.

Météo idéale, terrain plat en bord de mer et un vent très légèrement favorable nous emmènent 20km plus loin au premier ravitaillement où les premières huîtres nous attendent.
Le début du parcours est parcouru à allure modérée grâce à la présence d’un capitaine de route. Les kilomètres défilent pour nous emmener sur le chemin du retour par l’intérieur des terres et donc avec plus de dénivelé, mais pas de soucis, nous intégrons un petit groupe de cyclos du Mans et nous arrivons à Cancale vers 12h30.

Après un apéritif et une dégustation d’huîtres, le club de Liffré a reçu le 3ème prix du club le plus représenté.

Nous sommes repartis en direction des plages de St Coulomb pour finir la journée avec un pique-nique suivi d’une baignade dans une eau presque aussi chaude que les eaux de la Méditerranée !

Patrick

12/06/2010 LA MEZIERE
Rando cyclo à La Mézière

Quatre cyclotes, trois cyclos ainsi que Michel licencié FFC au club se sont retrouvés au départ de la rando du Val d’Ille à la Mézière.

D'un commun accord, nous partons pour le circuit de 65 km. Il y a des côtes et des descentes qui font le bonheur de certains et le malheur d’autres.

Un cyclo se joint à nous et nous faisons le reste du parcours ensemble.
C’est l’arrivée, chacun prend son petit ticket de tombola pour avoir le plaisir de ramener quelque chose. Il y a des contents et des déçus (ce sera pour une autre fois).

C’est dans la joie et la bonne humeur que nous remettons les vélos sur la remorque, destination Liffré. Merci à notre chauffeur et à bientôt pour une nouvelle rando.

Régine

albums_photos/Rando_Val_d_Ille_2010

13/05/2010 LA BAULE
La randonnée du sel

Le week-end de l'Ascension, deux cyclos liffréens ont roulé pour l'association E. L. A . BERNARD et JEAN_YVES accompagnés de 31 cyclos sont partis de LA BAULE le jeudi 13 mai pour rejoindre LA BOURBOULE en 3 étapes.(650km et 5000m de dénivelé)
le but de cette rando est de récolter l'argent des ventes de sel de Guérande distribué environ 1 mois avant notre passage et vendu par des commerçants ou des associations au profit de E.L A.
Après le protocole du départ : photos devant les sponsors et la mairie de LA BAULE, nous nous élançons vers le pont de St NAZAIRE, escorté par un motard de l'organisation et 2 de la gendarmerie .
La traversés du marais et de BOUIN (souvenir) se fait sans encombre, malgré la fraîcheur (3°) arrêt à Ct Jean de Monts le midi puis aux Sables d'Olonne le soir : au CREPS face à la mer (super).
Le lendemain, départ matinal (7 h) pour une journée plus longue (230 km) vers CONFOLENS. Le plateau de Millevache ,le lac de Vassivière , et les premiers contreforts du massif-central commencent à faire leur effet.
La 3ème étape sera la plus difficile, une demi-douzaine de cyclos mettrons pied à terre le midi (trop dur ou pas assez préparés). Pour nos deux liffréens cela se passe très bien, facile même... Nous arrivons à MURAT_LE_QUAIRE (6 km) au dessus de La Bourboule le soir où une réception à la hauteur de l'évènement nous attend.
Une belle aventure (une de plus) où nous avons récolté la somme 2000 euros pour l'association E.L.A qui, je l'espère, aidera à vaincre cette terrible maladie LA LEUCODYSTROPHIE.
Jean-Yves

25/04/2010 MARTIGNE FERCHAUD
Randonnée 150 km

Nous étions 18 sur le vélo pour cette rando annuelle préparée par Jean-Yves Louvel. Après une pause à Ste Colombe et le passage par quelques communes que nous fréquentons peu lors de nos sorties dominicales, nous avons fait étape le midi à Martigné Ferchaud au restaurant du Lac.

Un bon repas nous a remis d’aplomb pour affronter un terrain plus accidenté et un vent défavorable mais la bonne humeur est restée de mise jusqu’à Liffré où nous sommes rentrés vers 17H30 comme prévu, avec la satisfaction générale d’avoir passé une bonne journée.

Il ne restait alors qu’à prendre une bonne douche avant de conclure la journée autour d’un buffet et remercier Jean-Yves pour son travail de préparation, ainsi que Régine Chatel qui nous a accompagnés avec la voiture du club tout au long du parcours. Merci aussi à Marie-Pierre et Arsène qui se sont chargés de la logistique.

Pierre Février


(reportage photo accessible en cliquant sur l'image ci-dessous)

albums_photos/Rando_150km_2010_Martigne_Ferchaud

17/04/2010 LANNILIS
Randonnée Tro Bro Cyclo

Samedi 18 à 9h, Liffré. Départ de 4 coureurs pour Lannilis, dans le Finistère. Philippe Régnault, Christophe Deroy, Régis Lecoz et Pierre-Jean Février ont en effet décidé de faire une randonnée après les premières compétitions du début de saison.
C'est donc sur le Tro Bro Cyclo que nous nous sommes rendus. Il emprunte les routes du Tro Bro Léon. Au programme de la journée : soleil, ribins (chemins empierrés, caillouteux ou en terre), supers paysages le long des 115km à parcourir et, surtout, humeur au beau fixe et de franches rigolades.

Pierre-Jean

Affiche du Tro Bro Cyclo Les coureurs avant le départ Les coureurs au retour